Crimes, catastrophes, accidents... Les faits divers exercent une fascination certaine sur les publics et ont été largement exploités par les médias populaires.


Une vingtaine d’événements, souvent criminels, qui ont défrayé la chronique en France et dans le Loiret, entre 1850 et 1950, vous feront frissonner. Vous y croiserez l'empoisonneuse à l’arsenic, le tueur de bergers, la bande en automobiles de Jules Bonnot, le Barbe-Bleue de Gambais mais aussi Gueule d’ange qui assassina sa propriétaire à Montargis...


Vous pourrez également découvrir une large sélection des Unes sensationnelles du Petit Journal Illustré.
Exposition réalisée à partir des journaux d'époque de la médiathèque de Montargis, mais aussi des ressources de Gallica, bibliothèque numérique de la BNF, d’Aurélia, bibliothèque numérique d’Orléans et des Archives départementales du Loiret.

Du mardi 9 juillet au samedi 28 septembre, aux horaires d’ouverture de la médiathèque :


Visites guidées - Durée 45 min environ :

samedi 7 septembre à 16h

samedi 28 septembre à 11h

Pour accompagner l’exposition :

Le destin tragique de la bande à Bonnot : Rencontre avec Patrick Pécherot

Mardi 17 septembre à 19h

1912, attaques de banques, fusillades, les bandits en automobile laissent dans leur sillage une traînée de sang et défraient la chronique.  Ils se voulaient sans Dieu ni maître, en guerre contre une société qui les avait rejetés ; leur équipée sauvage conduira la plupart d'entre eux à la mort. Figures controversées du mouvement anarchiste, ils seront portraiturés par Colette, évoqués par Aragon et inspireront Léo Malet, Boris Vian et Joe Dassin... Qui étaient vraiment les "bandits tragiques" ?
Avec Patrick Pécherot, auteur de romans noirs et de “l’homme à la carabine”, dans lequel il brosse le portrait d’André Soudy, le plus jeune membre de la bande à Bonnot.

Détails des prochaines sessions

Du au