Le cinéma aime la danse. Les deux disciplines artistiques fusionnent avec le chant dans la comédie musicale qu’elle soit américaine ou bollywoodienne. La danse peut aussi être au cœur du film. Elle en devient alors le sujet principal et les danseurs eux-mêmes ou chorégraphes en sont les figures phares.

231 the dancer

 

Une pionnière de la danse moderne, Loïe Fuller

Film présenté au festival de Cannes en 2016 et six fois nommé aux Césars La danseuse, est centré sur Loïe Fuller. Librement inspiré du roman Loïe Fuller, danseuse de la Belle Époque de Giovanni Lista, un historien et critique d’art, il évoque la vie de cette jeune américaine que rien ne prédestinait à devenir célèbre. Son arrivée à Paris sera décisive. Elle y invente un nouveau style de danse où le costume prend part à la chorégraphie. Sa rencontre avec Isadora Duncan, infléchira sa carrière. Son art de la mise en scène reste associé aux voiles qu’elle faisait tournoyer.

 

 

Une figure phare de la danse contemporaine, la chorégraphe Pina Bausch

A un an d’intervalle, deux films rendent hommage à l’artiste Pina Bausch. Les rêves dansants : sur les pas de Pina Bausch retrace la préparation d'un spectacle de Pina Bausch, en 2008 dans la ville allemande de Wuppertal. Le spectateur a le privilège d’y suivre pas à pas les différentes étapes de création.  Il est émouvant de savoir que dix jours avant sa mort, Pina Bausch pourra voir la version finale de ce film.

les rêves dansants pina bausch 3

pina

 

 

 

 

 

 

 

Complémentaire, le documentaire de Wim Wenders  Pina : dansez, dansez, sinon nous sommes perdus répond à une demande des danseurs du Tanztheater Wuppertal. Le film a été tourné en 3D. Images d’archives, fragments de chorégraphies et entretiens avec les danseurs offrent, tels un kaléidoscope, une merveilleuse vue d’ensemble sur l’œuvre exceptionnelle de la chorégraphe.

Le Grand bal, une invitation à la danse

Dans un autre registre très convivial, Le Grand bal de Laetitia Carton, introduit le public au cœur d’un bal extraordinaire. Le Grand bal de l’Europe se déroule chaque été en bourbonnais et voit affluer plus de deux milles amateurs de danse folk. Au-delà d’un chaleureux rassemblement, sont évoqués entre autre l’amour de la  musique, les relations hommes, femmes, l’avancée en âge, la magie de la nuit. Le Grand bal de Laetitia Car

ton, c’est beaucoup plus qu’un film. C’est une fête. C’est une leçon d’optimisme, un hymne à la vie. Du jamais vu au cinéma. 

Et sachez-le, la danse continue, car après les projections, en France et au-delà des frontières, on danse. Oui, le film ouvre le bal !

  LeGrandBal FRFA                                                                                                  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.